Galerie

Départage pour la montée en N3 jeunes : un match sous haute-tension


C’est inhumain. De toutes petites créatures, dont certaines n’ont pas 8 ans, doivent se confronter pour représenter leur club et recueillir les fruits de toute une saison sportive. Le perdant reste en 4e division, le club gagnant monte en 3e, et son équipe passe de 4 à 8 joueurs.
Ainsi, Aix-les-Bains « A » devait rencontrer ce samedi 2 juin 2012 la 3e équipe de Grenoble pour la montée en 3e division chez les jeunes. Grenoble, un club cinquantenaire, est un géant pour nous. Mais nous partions néanmoins favoris dans cette poule, avec trois champions de région et un vice-champion dans les catégories jeunes, dans notre équipe de 4 joueurs. Eh oui, excusez du peu, mais ils sont tous titrés, les Laurane Aubert, sa soeur Estée, Eugène Nazarchuk et « Petit Pierre  » Charbonnier, en première année petit poussin.

Le match commence mal, avec Eugène qui gaffe dans l’ouverture. Il a la fin du nom comme « Ivanchuk », mais il n’en possède pas les débuts ! Après 1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.Fç4 Cç6 4.Cç3 Fg4 ?? il est plié par 5.Fxf7+ et 6.Cg5+. Et Dxg4, pour ceux qui suivent encore. Il se défend comme un beau diable, mais s’incline en fin de partie.

De son côté, Petit Pierre rencontre un poussin bien rodé, qui lui est nettement supérieur en tenue de route. Il s’incline une fois, il s’incline deux fois, et nos espoirs se font la malle avec les zéros qui s’alignent sur la feuille de match comme le nez de Pinocchio.
Un début de match plus catastrophique, ya pas. Le moral est dans les chaussettes, et le président, pendu au téléphone, pense un moment prendre l’expression à la lettre. Mais les soeurs Aubert veillent au grain. Estée marque le point et Laurane met en route la machine à gagner en abordant la fin de partie.

L’aînée des soeurs Aubert s’impose et sauve le match. Ouf ! Pas pour l’arbitre, qui doit chercher dans ses tablettes comment faire dans ce cas. Un autre match s’organise, cette fois-ci en semi-rapide. Pour le président et auteur de ces lignes, tout comme pour les accompagnateurs Didier Aubert et Gwenaëlle, la maman de Pierre, l’espoir renaît. Eugène aura à coeur de prendre sa revanche, tandis que Petit Pierre est très fort en blitz.

Le match de départage du départage. 
Justement, Pierre se fait tordre une 3e fois, mais les réflexes de blitz sont bien là. Pat ! Il s’en sort par le match nul ! Estée gagne en moins de 10 coups me dit-on, et la boucherie continue : Eugène et Laurane marquent le point.
Bilan : nous avons frisé la correctionnelle face à des adversaires valeureux, mais nous sommes passés.

Remercions le club de Grenoble pour la qualité de son accueil et de son arbitrage, et aussi pour avoir joué le jeu. Un club qui possède de telles réserves en joueurs aurait pu nous aligner un  » joker « , un fort joueur de réserve d’une autre division pour nous faire chuter, ils ne l’ont pas fait, et c’est tout à leur honneur.  Cela méritait d’être dit.

2 commentaires sur “Départage pour la montée en N3 jeunes : un match sous haute-tension

  1. Félicitations à tous les quatre !
    Pardon, à tous les sept (parents et président).
    Que de suspens !
    Les jeunes, faites attention à votre président : heureusement qu’il n’est pas cardiaque !
    En tout cas, c’est génial.
    Rendez-vous l’année prochaine pour la suite de vos aventures.

    J'aime

  2. Bravo à Virginie qui a bien défendu les couleurs féminines en s’octroyant la 1ère place pour les féminines (semble-t-il), et aux autres participants qui ont fait un beau tournoi rapide…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s